Annuaire
Rechercher

Les décideurs nationaux de l’immobilier découvrent l’économie créative nantaise

Le CINA et l’association Sciences Po immobilier accueillaient à Nantes le 21 mars dernier quelque deux cents décideurs appartenant au “Club des clubs“ de toute la France. Celui-ci réunit des anciens des grandes écoles liés au monde de l’immobilier : Investisseurs, promoteurs, avocats, conseils, industriels, etc. Il s’agissait du vingt-sixième voyage annuel de ce club créé en 1994 et venu à Nantes pour la deuxième fois.

Arrivés de Paris par le train tôt dans la matinée et accueillis au Lieu Unique par le Président Alain Raguideau, ils ont d’abord entendu une présentation de l’évolution de la métropole nantaise sous l’angle de l’économie créative, thème de cette journée.
Un point sur l’immobilier de logements dans la ville leur a été ensuite exposé par Bertrand Mours à partir des chiffres de l’observatoire OLOMAet ONILOCA. Puis, à partir de ceux de l’ONITA, Gildas Martienne et Christine SERRA ont fait de même pour l’immobilier d’entreprise. Enfin Benoît Méchinaud de la CCI a présenté la situation du commerce sous le même angle. L’opération de grande ampleur Révélation de Cogedim prévue pour 2020 sur l’ancienne maison d’arrêt de la place Aristide Briand a également fait l’objet d’une projection vidéo.
Les participants ont ensuite embarqué dans des autocars pour un circuit dans Nantes comprenant le miroir d’eau du Château, le Carré Feydeau, le marché de Talensac, l’Île de Nantes pour aboutir au siège de l’entreprise AIA Life Designers installé dans l’ancien bâtiment de l’ancienne salle à tracer des chantiers navals.
Là furent évoqués les grands projets urbains concernant la gare, le transfert du MIN, le futur CHU et l’extension du Palais des sports. Tout ceci vise à positionner Nantes comme étant une ville où sont inventées les transitions pour demain, qu’elles soient numériques ou écologiques. À cette occasion, fut souligné le partenariat exemplaire public-privé entre le CINA et la métropole avec ses vingt-quatre communes.
Pour y contribuer, la French Proptech créée à Nantes un an auparavant devrait permettre de développer le numérique et le digital dans vingt-cinq entreprises nantaises et les cent-trente qui les ont rejointes en France.
Le transfert pour le déjeuner aux Salons Mauduit reconstitués a permis à l’architecte Xavier Leibar et à Philippe Josse, Vice-président du CINA, d’évoquer la spectaculaire opération Say-Désiré Colomb dans l’ancienne bourse du travail et ses environs.

Puis la Maire de Nantes Johanna Rolland a accueilli les participants dans les nouveaux locaux de l’Ecole d’architecture. L’aménagement de l’Île de Nantes par la SAMOA a été exposé par son directeur Jean-Luc Charles. Cette présentation fut ensuite illustrée in situ par des parcours pédestres dans divers sites avoisinants.
La journée s’est achevée par une visite en bateau de la pointe ouest de l’ile de Nantes et par une découverte de la galerie des Machines de l’île.

Partager
cette page

Découvrez aussi...

Un Conseil d’Administration sous l’égide de 2.000

La société des 2.000 Watts, c’est l’engagement volontaire vers la sobriété énergétique. Mais à quoi correspond ce cap ? C’est l’équivalent de 17.520 kWh par personne et par an toutes énergies confondues, (...)


le CINA recherche un Délégué Général


IMMOBILIER et ATTRACTIVITE sur Nantes Métropole : Urgence absolue pour conjuguer attractivité et qualité de vie !

Découvrez
les actions du CINA